Mercredi 9 avril 2014 3 09 /04 /Avr /2014 18:49

Destruction de l’arsenal chimique Syrien en Méditerranée

Appel à mobilisation !

 

Nous ne pouvons être indifférents à ce qui se passera dans quelques jours ou semaines au milieu de la mer Méditerranée : la destruction de la partie la plus dangereuse de l’arsenal chimique Syrien à bord d’un navire américain.

Le « MV Cape Ray », véritable usine flottante affrété par l’ONU, traitera par « hydrolyse » et loin des regards en quelques semaines les produits chimiques les plus terrifiants de l’arsenal de Bachar el-Assad.

Le lieu est tenu secret, mais se situera en haute mer, quelque part entre la Crète et l’ile de Malte.

L’opération prévue pose un certain nombre de questions : le manque de sécurité maritime, l’âge du navire, la rapidité  envisagée des opérations, la faiblesse du statut juridique lié aux eaux internationales, le risque de déversements « accidentels » à l’abri de tout regard…

L’inquiétude gagne les pays riverains, l’Italie, la Grèce, notamment l’île de Crête ou la résistance s’organise avec la création d’une coordination d’associations et de citoyens, et l’organisation de manifestations qui ont réuni plusieurs milliers de personnes. Tous  protestent contre cette menace que serait un déversement accidentel ou volontaire de produits toxiques et luttent pour la sauvegarde de la Méditerranée. La mer  a déjà suffisamment servie de poubelle pour des armements divers dans cette partie de « Mare Nostrum », soit par des Etats riverains, soit par la mafia sicilienne. Le traitement par hydrolyse n’a jamais été mis en oeuvre sur un navire et dans de telles conditions.

Sous la pression des opposants, l’OIAC ( Organisation internationale pour la destruction des armes chimiques) vient de proposer aux associations « inquiètes » la visite du « MV Cape Ray » – offres que celles-ci ont décliné – de crainte de servir une opération de communication de l’ONU.

En France, « Objectif Transition » et « Robin des Bois » ont tenté d’attirer l’attention sur le sujet par la voie des médias ou l’interpellation de Mr Laurent Fabius, ministre des Affaires Etrangères, sans succès.

Selon les dernières informations fournies par Archipelagos , l’OIAC semble se désolidariser de l’opération de communication de l’US Navy prévue ce jour à bord du MV Cape Ray dans le port de Rota (Espagne). et avoue ne pas avoir le contrôle de l’opération de démantèlement, entièrement supervisée par les Etats-Unis.

Aujourd’hui plusieurs personnalités écologistes, collectifs associatifs se mobilisent en France et lancent un appel pour stopper ce projet de traitement de l’arsenal chimique syrien en pleine mer.

Nous demandons de reconsidérer la possibilité de le traiter à terre dans une zone sécurisée et exigeons la présence d’observateurs neutres et indépendants pour garantir la traçabilité des opérations et l’absence de risques sanitaires et environnementaux.

Pour ce faire, nous allons  interpeller associations environnementales, élus locaux et régionaux des zones littorales, journalistes, responsables nationaux et européens …. Nous allons également entrer en contact avec associations et collectifs des pays riverains.

Merci d’appuyer  à  notre démarche.   Le « MV Cape Ray » ne doit pas prendre la mer !

 

Achim Gertz, Bertrand Rio pour Objectif Transition

Eric Delhaye, président de Nouvelle écologie démocrate

 Les Amis de la terre, région sud :

Les Amis de la terre, Hérault

Lers Amis de la terre, Bouches du Rhône

 


Revue de web:

Le démantèlement offshore des armes chimiques syriennes se prépare à l’abri des regards

http://www.actu-environnement.com/ae/news/demantelement-armes-chimique-syrie-USA-mediterranee-robin-bois-20906.php4

Destruction des armes chimiques syriennes en Méditerranée

http://blogs.mediapart.fr/blog/clairjo/030414/destruction-des-armes-chimiques-syriennes-en-mediterranee

Tumulte en Crète contre les déchets toxiques syriens

http://jacques.tourtaux.over-blog.com.over-blog.com/article-grece-mediterranee-non-a-l-enfouissement-en-crete-contre-les-dechets-toxiques-syriens-123069907.html

Το « Αρχιπέλαγος » .. ανεβαίνει στο πλοίο των χημικών Cape Ray!

http://www.ekriti.gr/article/arhipelagos-anevainei-sto-ploio-ton-himikon-cape-ray

Alerte destruction des armes chimiques syriennes en méditerranée : les crétois se mobilisent.

http://blogs.mediapart.fr/blog/mariethe-ferrisi/170114/alerte-destruction-des-armes-chimiques-syriennes-en-mediterranee-les-cretois-se-mobilisent

LA DESTRUCTION DES ARMES CHIMIQUES SYRIENNES EN HAUTE MER : UN DANGER MORTEL POUR LA MÉDITERRANÉE

http://acimedit.net/la-destruction-des-armes-chimiques-syriennes-en-haute-mer-un-danger-mortel-pour-la-mediterranee-soutien-de-lacm-a-la-mobilisation-des-collectifs-grecs/

LES PRÉOCCUPATIONS DE LA CRPM AU SUJET DES ARMES CHIMIQUES SYRIENNES

http://news.cpmr.org/fr/news-crpm/les-preoccupations-de-la-crpm-au-sujet-des-armes-chimiques-syriennes/

Le armi chimiche siriane in viaggio verso l’Italia

http://espresso.repubblica.it/internazionale/2014/01/13/news/le-armi-chimiche-siriane-in-viaggio-verso-l-italia-1.148625

Message from Jean-Claude Schwendemann, president of the association Alsace – Crete

http://helpthegreekpeople.blogspot.fr/2014/04/message-from-jean-claude-schwendemann.html

 

 

Associations et organismes prenant part à l’opposition au projet de destruction de l’arsenal chimique en Méditerranée :

Archipelagos, Institute of Marine Conservation (Grèce)

Assemblée des citoyens et Citoyennes de Méditerranée

CRPM (Conférence des Régions Périphériques Maritimes)

Robin des Bois

 

- Pétition : Interdire la destruction des armes chimiques syriennes en méditerranée.

Par permisrhonemaritime - Publié dans : mediterranée : environnement
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 25 janvier 2014 6 25 /01 /Jan /2014 18:25

satelitte NASA janvier14pollution pluies

Source : "observatoire NASA"   Les pluies du 20 et 21 janvier 2014 laissent des "panaches" de boues et de polluants sur des dizaines de kilomêtres, impressionant et inquiétant !

 

Les récentes intempéries dans le Var et les Alpes Maritimes ont fait comme d’habitude  « la Une »  des médias  pour certains aspects   spectaculaires   de ce qui n’était dans le fond qu’un simple épisode pluvieux un peu conséquent: éboulements, voitures emportées, habitants en détresse.

Nos amis de « Reporterre » ont  bien souligné le caractère si peu « naturel » de cette catastrophe :( http://www.reporterre.net/spip.php?article5287 ) artificialisation des sols, canalisation des ruisseaux, bétonnage … la responsabilité de l’homme est évident, au moins pour l’aggravation d’un phénomène naturel.

De manière connexe, je tiens à attirer l’attention sur un autre aspect, trop peu traité, de ces épisodes pluvieux. : les conséquences désastreuses pour la mer !

Les pluies de ruissellement sont une véritable plaie pour la  Méditerranée, d’autant plus que    lorsqu’elles sont conséquentes comme à la mi-janvier 2014 sur le sud-est de la France.

On estime que 80% de la pollution de la Méditerranée est d’origine terrestre et produite par l’homme.

Ne sont pas en cause uniquement les communes littorales. Bien en amont, toutes les pollutions terrestres sont recueillies par les cours d’eau des bassins versants.

Il faut bien se mettre dans la tête que tout finit dans la mer :

-         les produits utilisés dans l’agriculture, engrais, pesticides..

-          les résidus industriels comme les métaux lourds

-          les rejets des automobiles : tout ce que crachent les pots d’échappements    forme  une fine pellicule d’hydrocarbures sur l’ensemble des routes , parkings, surfaces commerciales. Sans oublier les poussières des freins et  pneumatiques….

-         Les résidus des stations d’épuration – d’autant plus qu’elles débordent souvent en cas de fortes pluies.

-         Les limons et particules de terres ne présentent pas de toxicité à proprement dite, mais peuvent avoir des effets négatifs sur les écosystèmes côtiers par étouffement de la flore.

-         De manière générale tous les déchets de la civilisation, du débris de plastique au  filtre du mégot de cigarette

 

Qui analyse l’eau en dehors de l’été ? Personne.

Les  communes littorales sont souvent confrontées à ces pollutions, mais s’en préoccupent surtout en période estivale et majoritairement pour la pollution bactérienne due aux eaux usées. Les fréquentes interdictions de baignade en pleine période touristique, comme par exemple  à Marseille ou La Ciotat , sont du plus mauvais effet ….

Lorsqu’on cherche des analyses de la qualité de l’eau en dehors de cette période de l’année, on ne trouve …. rien !

L’association Surfrider a bien analysé la situation :  les normes des eaux de baignade deviennent de plus en plus strictes, mais les analyses sont de moins en moins complètes, exit les polluants chimiques ou les hydrocarbures …..

http://blog.surf-prevention.com/2011/06/14/qualite-eau-de-baignade-nouvelles-normes/

 

Alors, que faire ?

Il n’y a aucune recette miracle et il sera difficile de revenir en arrière en ce qui concerne le ruissellement. Les autorités prennent lentement conscience du sujet, en imposant par exemple les bassins de rétention d’eau lors de nouvelles constructions d’immeubles ou de lotissements.

La très officielle Agence de l’Eau vient de lancer en janvier 2014 un appel à projets concernant la pollution fluviale :

http://www.eaurmc.fr/pollutionpluviale

Il existe également des dossiers très techniques concernant les ouvrages de protection de la ressource en eau au niveau de la pollution d’origine routière :

http://www.cete-aix.fr/imgarea/Cotita%20CCR%20OUV_PROTEC%20EAUX.pdf

Le clou est le « protocole d’accord européen concernant la pollution terrestre de la Méditerranée » , datant de 1980. Ce protocole est très bien écrit, mais   soit insuffisant, soit non-appliqué :

http://new.eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:21983A0312%2801%29&from=EN

Allons, Mesdames et Messieurs les décideurs, encore un petit effort. !

Mais n’oublions pas que nous aussi, individus polluants à notre petite échelle, sommes  également responsables

 

Par permisrhonemaritime - Publié dans : mediterranée : environnement
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 29 décembre 2013 7 29 /12 /Déc /2013 19:01

Le collectif  "Objectif Transition" s'intéresse particulièrement à la thématique de la sécurité maritime liée au trafic grandissant  de bateaux surdimensionnés et/ou dangereux ainsi qu'à la problématique des forages off-shore.

Dans ce cadre et suite à notre combat contre le permis "Rhône Maritime" nous nous sommes rendu compte qu'il n'existe pas de liste ni de carte recensant les sites de forages en Méditerranée.

Les raisons  de cette confidentialité doivent être multiples,   sécuritaires et politiques.

Que cela ne tienne ! Nous allons tenter de la faire nous même - et peut-être grâce  à votre aide.

Le sénateur Roland Courteau parlait dans son rapport sur la Méditerranée de 62 sites de forages, dont certains proche de la vétusté, d'autres sources parlent de plus de 200 !

A l'heure actuelle nous avons identifié 25 plateformes en activité en Méditerranée et comptons bien en trouver d'autres. C'est un travail de fourmi  et de détective.... Merci aux "spécialistes" de nous faire part de leurs connaissances, tuyaux ou sources utiles par notre rubrique 'contact'.

Rappelons ici que la Méditerranée est une mer fermée qui ne supporterait pas un accident majeur. Le risque Zéro n'existe  pas, l'actualité nous le montre trop souvent. 


Accédez à la carte interactive directement sur le site de "Objectif Transition"

carte-forages.JPG

Par permisrhonemaritime - Publié dans : mediterranée : environnement
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 19 novembre 2013 2 19 /11 /Nov /2013 16:17

 

Mediterranean Cyclone 07 oct 1996 1202Z    (cyclone en octobre 1996, wikipédia)

 

Ouragan, tempête tropicale, cyclone ...  qu'importe l'appelation (probablement scientifiquement peu juste), Cleopatra est un phénome méteorologique exceptionnel qui vient de faire une vingtaine de victimes en Sardaigne.

Il y en a toujours eu et il y en aura encore. Le problème consiste dans la probable multiplication de ces tempêtes automnales et de notre non- préparation à celles-ci.

Forces de sécurité débordées, urbanisation littorale non adaptée, moyens d'alerte insuffisants.

La Sardaigne vient de le payer chèrement, mais je pense que si une telle tempète accompagnée de déluge (tout de même 440 mm d'eau dans la journée) venait à s'abbatre sur la Corse, le résultat ne serait guere différent.

Le bouleversement climatique auquel nous sommes en train d'assister s'accompagne également d'une augmentation de la température de la Méditerranée et d'une montée du niveau de la mer, maintenant mesurable.

Il y aura donc un nombre grandissant de "Cleopatras".
Pour le sujet qui me préoccupe depuis trois années, c'est à dire les forages de pétrole off-shore en Méditerranée, je lance  un message d'alerte afin que les pays du pourtour méditerranéen prennent en compte cette nouvelle donne. Il s'agit de démanteler les plateformes les plus fragiles, de sécuriser davantage les plateformes existantes et de ne plus en construire de nouvelles.

La Méditerranée n'est pas encore le Golfe du Mexique en termes de fréquence de cyclones, mais le moindre accident y aurait des conséquences encore bien plus dramatiques. Le renforcement de la reglementationlink européenne  dans ce domaine est un bon pas en avant, mais le risque zéro n'existera pas.

 

 

Par permisrhonemaritime - Publié dans : mediterranée : environnement
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 13 novembre 2013 3 13 /11 /Nov /2013 21:15

Déjà 500 millions de Dollars d'investissements .... Après un premier forage prometteur, le consortium qui poursuit les recherches de pétrole-offshore au large de la Guyane vient d'avouer son quatrième échec succesif.

"Objectif Transition" se rejouit vivement de cet échec et demande au gouvernement de ne plus accorder de nouveau permis dans la zone. Il est temps de tourner la page  ....

 

http://www.guyaweb.com/forage-nouvel-echec/

 

l'article de Guyaweb :

ar le dans Forage : nouvel échec

Un communiqué de presse international adressé par la Northpet, actionnaire minoritaire du consortium pétrolier (Total, Shell, Tullow, Northpet) vient d’annoncer l’échec du forage en cours GM-ES5. (Selon Gilles Amiard de Shell France, “généralement ni Total ni Shell ne communiquons, mais pour Northpet compte-tenu de leur portefeuille d’activité il est généralement plus important pour eux de communiquer le plus vite possible“).

Extrême prudence de Shell sur la poursuite du programme d'exploration. Ici Gilles Amiard, porte-parole du pétrolier en Guyane.

Arrivées à 6460 mètres de profondeur, les techniques ont décidé ce mercredi de stopper l’ouvrage ne trouvant aucune trace d’hydrocarbures. C’est le cinquième échec consécutif sur le permis Guyane Maritime.

Ce n’est pas faute d’avoir essayé. Le puits GM-ES 5 avait été entrepris à seulement 7 kilomètres du puits Zaedyus – qui atteignait en 2011 une poche d’or noir brut – afin d’optimiser les chances de trouver de l’or noir. Mais rien. Une nouvelle déception, après celle consécutive à l’avortement du 4e forage en juillet, qui était censé découvrir un gisement distinct à celui de 2011.

En Guyane, cette annonce aura l’effet d’une douche glacée pour certains membres du monde politique et économique qui avaient entrevu dans la découverte de 2011 des perspectives juteuses. “On continue malgré tout le travail de façon à se préparer pour une éventuelle demande de nouveaux forages, plutôt dans la zone centrale (sur le programme 2011-2013, le consortium sondait la zone Est du permis Guyane Maritime) et finir d’analyser les données sismiques 2012” nous répond Gilles Amiard. “En terme d’actions initiées on continue toujours à travailler avec les étudiants, et on maintient notre programme d’apprentissage, on continue à supporter la commission [qui pourrait se réunir désormais non plus tous les deux mois, mais tous les trois mois]” s’est voulu rassurant le porte-parole.

Il y a quelques mois, Shell comme Tullow évoquaient la difficulté de trouver au bon endroit les poche de brut. Sont-ils toujours aussi confiants au lendemain du cinquième échec consécutif ? “Malheureusement oui, le taux de réussite est toujours autour de 20%. Sur cinq puits forés : un positif, on est dans la statistique, c’est la vie de l’exploitation dans une zone qui n’a pas encore révélé tous ses potentiels. On sait qu’il y a du pétrole mais il faut maintenant comprendre comment il s’est déplacé“. Et pour ce faire, les données sismiques recueillies en 2012 vont être passées au crible.

Le consortium risque-t-il de s’étioler faute de gisement retrouvé ? “Je ne pense pas parce que tout le monde croit au potentiel, simplement il faut se laisser le temps de ne pas forer n’importe où et avoir le maximum de chance” nous répond Shell.

Une défaite cuisante qui fait dire au consortium que “2014 sera une année blanche en terme d’opération” (Les Echos du 13/11). Selon le quotidien, “Le coût total du programme d’exploration avait été évalué autour de 500 millions de dollars“.

Par permisrhonemaritime - Publié dans : permis Guyane Maritime
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Ce Blog d'information et de veille a rempli son role concernant le permis d'exploration pétrolière dit "permis Rhône Maritime".

 

Le "sort" de ce permis n'étant pas entièrement réglé, je garderai dans les archives de mon blog tous les documents, cartes et articles de presse qui le concernaient.

 

Ce blog se veut désormais une plateforme ;-) et un outil à l'usage de tous ceux qui s'intéressent ou s'opposent aux projets de forages et autres extractions minières sous-marins en Méditerranée  dont il certain qu'ils  poseront des problèmes environnementaux et géopolitiques majeurs.      

  Par ailleurs un autre permis français fait peu parler de lui, j'ouvre donc une rubrique concernant le permis "Guyane Maritime"

L'auteur du blog:

Achim Gertz est un amoureux de la Méditerranée, cofondateur  du collectif "Objectif Transition" . Vive les  contre-pouvoirs, qu'ils soient associations, collectifs citoyens, blogueurs ou journalistes !

 

contact : abgertz"arobase"wanado.fr

 

un blog du collectif

"Objectif Transition"

 

1024jpg

 

un autre blog du collectif "Objectif Transition"

entièrement consacré à la problématique des drones:

"NoDrone"

 

525685 427583847291359 321603392 n

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés