Le "Cape Ray" ne doit pas prendre la mer !

Publié le par permisrhonemaritime

Destruction de l’arsenal chimique Syrien en Méditerranée

Appel à mobilisation !

 

Nous ne pouvons être indifférents à ce qui se passera dans quelques jours ou semaines au milieu de la mer Méditerranée : la destruction de la partie la plus dangereuse de l’arsenal chimique Syrien à bord d’un navire américain.

Le « MV Cape Ray », véritable usine flottante affrété par l’ONU, traitera par « hydrolyse » et loin des regards en quelques semaines les produits chimiques les plus terrifiants de l’arsenal de Bachar el-Assad.

Le lieu est tenu secret, mais se situera en haute mer, quelque part entre la Crète et l’ile de Malte.

L’opération prévue pose un certain nombre de questions : le manque de sécurité maritime, l’âge du navire, la rapidité  envisagée des opérations, la faiblesse du statut juridique lié aux eaux internationales, le risque de déversements « accidentels » à l’abri de tout regard…

L’inquiétude gagne les pays riverains, l’Italie, la Grèce, notamment l’île de Crête ou la résistance s’organise avec la création d’une coordination d’associations et de citoyens, et l’organisation de manifestations qui ont réuni plusieurs milliers de personnes. Tous  protestent contre cette menace que serait un déversement accidentel ou volontaire de produits toxiques et luttent pour la sauvegarde de la Méditerranée. La mer  a déjà suffisamment servie de poubelle pour des armements divers dans cette partie de « Mare Nostrum », soit par des Etats riverains, soit par la mafia sicilienne. Le traitement par hydrolyse n’a jamais été mis en oeuvre sur un navire et dans de telles conditions.

Sous la pression des opposants, l’OIAC ( Organisation internationale pour la destruction des armes chimiques) vient de proposer aux associations « inquiètes » la visite du « MV Cape Ray » – offres que celles-ci ont décliné – de crainte de servir une opération de communication de l’ONU.

En France, « Objectif Transition » et « Robin des Bois » ont tenté d’attirer l’attention sur le sujet par la voie des médias ou l’interpellation de Mr Laurent Fabius, ministre des Affaires Etrangères, sans succès.

Selon les dernières informations fournies par Archipelagos , l’OIAC semble se désolidariser de l’opération de communication de l’US Navy prévue ce jour à bord du MV Cape Ray dans le port de Rota (Espagne). et avoue ne pas avoir le contrôle de l’opération de démantèlement, entièrement supervisée par les Etats-Unis.

Aujourd’hui plusieurs personnalités écologistes, collectifs associatifs se mobilisent en France et lancent un appel pour stopper ce projet de traitement de l’arsenal chimique syrien en pleine mer.

Nous demandons de reconsidérer la possibilité de le traiter à terre dans une zone sécurisée et exigeons la présence d’observateurs neutres et indépendants pour garantir la traçabilité des opérations et l’absence de risques sanitaires et environnementaux.

Pour ce faire, nous allons  interpeller associations environnementales, élus locaux et régionaux des zones littorales, journalistes, responsables nationaux et européens …. Nous allons également entrer en contact avec associations et collectifs des pays riverains.

Merci d’appuyer  à  notre démarche.   Le « MV Cape Ray » ne doit pas prendre la mer !

 

Achim Gertz, Bertrand Rio pour Objectif Transition

Eric Delhaye, président de Nouvelle écologie démocrate

Roland Courteau, sénateur

Les Amis de la terre, région sud :

Les Amis de la terre, Hérault

Lers Amis de la terre, Bouches du Rhône

Julien Pecari , le Phare

 


Revue de web:

Le démantèlement offshore des armes chimiques syriennes se prépare à l’abri des regards

http://www.actu-environnement.com/ae/news/demantelement-armes-chimique-syrie-USA-mediterranee-robin-bois-20906.php4

Destruction des armes chimiques syriennes en Méditerranée

http://blogs.mediapart.fr/blog/clairjo/030414/destruction-des-armes-chimiques-syriennes-en-mediterranee

Tumulte en Crète contre les déchets toxiques syriens

http://jacques.tourtaux.over-blog.com.over-blog.com/article-grece-mediterranee-non-a-l-enfouissement-en-crete-contre-les-dechets-toxiques-syriens-123069907.html

Το « Αρχιπέλαγος » .. ανεβαίνει στο πλοίο των χημικών Cape Ray!

http://www.ekriti.gr/article/arhipelagos-anevainei-sto-ploio-ton-himikon-cape-ray

Alerte destruction des armes chimiques syriennes en méditerranée : les crétois se mobilisent.

http://blogs.mediapart.fr/blog/mariethe-ferrisi/170114/alerte-destruction-des-armes-chimiques-syriennes-en-mediterranee-les-cretois-se-mobilisent

LA DESTRUCTION DES ARMES CHIMIQUES SYRIENNES EN HAUTE MER : UN DANGER MORTEL POUR LA MÉDITERRANÉE

http://acimedit.net/la-destruction-des-armes-chimiques-syriennes-en-haute-mer-un-danger-mortel-pour-la-mediterranee-soutien-de-lacm-a-la-mobilisation-des-collectifs-grecs/

LES PRÉOCCUPATIONS DE LA CRPM AU SUJET DES ARMES CHIMIQUES SYRIENNES

http://news.cpmr.org/fr/news-crpm/les-preoccupations-de-la-crpm-au-sujet-des-armes-chimiques-syriennes/

Le armi chimiche siriane in viaggio verso l’Italia

http://espresso.repubblica.it/internazionale/2014/01/13/news/le-armi-chimiche-siriane-in-viaggio-verso-l-italia-1.148625

Message from Jean-Claude Schwendemann, president of the association Alsace – Crete

http://helpthegreekpeople.blogspot.fr/2014/04/message-from-jean-claude-schwendemann.html

 

 

Associations et organismes prenant part à l’opposition au projet de destruction de l’arsenal chimique en Méditerranée :

Archipelagos, Institute of Marine Conservation (Grèce)

Assemblée des citoyens et Citoyennes de Méditerranée

CRPM (Conférence des Régions Périphériques Maritimes)

Robin des Bois

 

- Pétition : Interdire la destruction des armes chimiques syriennes en méditerranée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article