Finalement ce serait du gaz ?

Publié le par permisrhonemaritime

Chez CAP21 littoral nous venons d'éplucher le rapport d'analyse et d'activité qui se trouve sur le site de Noble-energy, un document pdf lourd de 180 pages:

 

http://www.nobleenergyinc.com/_filelib/FileCabinet/PDFs/Presentations/2011_11_Annual_Analyst_Presentation_-_FINAL_COMBINED_PUBLIC.pdf

 

il fallait aller presque jusqu'au bout pour trouver une trace de notre permis, page 174. L'image d'accompagnement (normalement une carte géographique pour tous les autres sites exploités ou explorés par Noble) est volontairement laissé en blanc ....

Contrairement aux autres projets de Noble, le notre est décrit de manière courte et laconique, certainement une broutille pour une entreprise de cette envergure:

 

Offshore France
Building on Eastern Mediterranean knowledge
 Large Inventory of Structural
Prospects and Leads in Rhone
Maritime Block
Evidence of Potential
Gas Reservoirs
 Final Processing Still to Come
 Possible 3D Seismic in 2012
 Summary
 NBL operated with 72.5% WI
 5,200 – 8,500 ft. water depth
 2.8 MM gross acres

 

Entre parenthèses :  cela vaut le coup de lire le reste du document. Nous y apprenons beaucoup sur les activités "rentables et écologiquement soutenables"  du groupe Noble Energy. Le rapport passe en revue des centaines de sites explorés et exploités, par exemple au large des Iles Galapgos !

Noble est spécialiste non seulement du forage offshore, mais également du forage horizontal et de la fracturation hydraulique et opère aux Etats Unies par exemple dans la désormais celebre (Gazland !) zone de Marcellus .


Nous pouvons donc conclure  que les études sismiques passées montrent une "évidence de potentiels réserves de gaz" , mais cela n'exclut pas d'y trouver également du pétrole dans le futur.

A propos du champ gazier "Leviathan" exploité par Noble au large d'Israel, utilisé comme " base de connaissances" , la société écrit par exemple dans ce même rapport :  “More gas than we dreamed of…. oil to be tested”

Cela promet ....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article